Un Chouia d’Amour

Sortie: 04 Février 2008

Capturer l’énergie qu’Akim dégage sur scène était l’un des enjeux majeurs au moment de l’enregistrement de cet album. C’est pourquoi, au lieu d’enregistrer chaque instrument séparément, il fut décidé de jouer et de graver simultanément toutes les parties, dans l’esprit d’un concert live. Cette technique difficile à mettre en place a été suivie avec enthousiasme à la fois par les musiciens talentueux et les techniciens perfectionnistes du studio.

Mais au-delà d’une énergie vibrante, Akim considère que le succès tient aussi à la force des compositions. Il explique simplement son procédé : « Je travail d’abord sur le coeur, et ensuite sur la forme ». Le résultat a payé, puisque le titre Ya Waadi a été récompensé en 2007 lors de la l’International Songwriting Competition (catégorie World Music).

Introducing Akim El Sikameya raconte l’histoire musicale qui a façonné Akim. Sa musique balance entre deux pays, deux cultures et deux continents. Elle oscille entre tradition et modernité, acoustique et électrique, aussi bien qu’entre un style prétendument élitiste et la volonté d’Akim de le rendre populaire. Alors que les rythmes et les mélodies explorent leur héritage, les chansons sont pleines de trouvailles résolument modernes : les 6/8 arabo-andalous apparaissent aux côtés de chatoyants tons tziganes, d’influences flamenco ou africaines, aussi bien que d’emprunts au jazz, à la valse ou à la musique latine. Mais loin du «copié-collé», Akim réussit à mélanger profondément ces éléments, à l’image de sa vie qui ignore les fontières et se nourrit du dialogue des cultures.

Tout au long de son parcours en tant qu’auteur, les textes d’Akim ont beaucoup évolué. Dans ses oeuvres de jeunesse, les paroles offraient de timides et abstraites images sur l’amour et la beauté, typiques de la poésie arabo-andalouse. Aujourd’hui, il semblerait que ses chansons aient accompli une révolution textuelle, puisque non seulement il parle beaucoup plus ouvertement de son experience personnelle de l’exil, mais surtout ses chansons d’amour sont devenues beaucoup plus osées. Par les mots, il est en lutte contre l’intégrisme religieux et le totalitarisme. « J’ai dû me rendre à l’évidence : le pouvoir algérien est complètement corrompu… Les jeunes Algériens ne quittent pas leur pays par hasard. »

→ Voir les paroles   → Plus d’infos

++ AUTRES PROJETS ++

Akim El Sikameya - Aïni AmelX100

Atifa​-​Oumix100

Med'Set Orkestra - live in Sete SoisX100

Haut